Ma virée au Costa Rica

En ce début d’année 2022, une petite virée de trois semaines est prévue dans ce pays reconnu pour son développement touristique, ses espaces naturels sa faune et sa flore. je vais donc, comme à mon habitude fournir quelques photos et/ou commentaires pour ma petite famille et mes amis qui suivent mes petites aventures. Même si je ne partage pas ses idées, j’aime et je reprends ce que disait Gilbert Keith Chesterton car c’est plutôt vrai, « Le voyageur voit ce qu’il voit, le touriste voit ce qu’il est venu voir ». Pour le coup c’est un voyage différent que je fais, car je n’ai rien fait que j’avais prévu.

San José, une ville étonnante.

Je commence par une visite de la capitale, de ses marchés, ses bâtiments au style néo-colonial espagnol. Ma première impression n’est pas celle que j’attendais, la misère semble bien installée et elle côtoie les grands immeubles bancaires. Par respect je ne prendrai pas de photo de ces gens qui démontrent la réalité de la misère sociale dans la capitale. J’arrive au Costa Rica en plein premier tour des élections présidentielles, les Costaricains me font comprendre que le président sortant n’a pas fait de bonnes choses pour le pays. Par contre, cela ne les empêche pas d’être souriants, aimables… la misère est plus supportable au soleil..

Je parcours quand même la capitale de long en large soit environ 17 km par jour pendant trois jours, puis je m’aperçois que finalement, on s’y fait. la prostitution, la toxicomanie et la mendicité sont quand même présentes, mais aussi on y découvre de jolies endroits, ce qui me fait contredire mes premières impressions qui j’avoue n’étaient pas excellentes. Les Costaricains sont plutôt fiers de leur théâtre national, et ils le peuvent car il est vraiment superbe.

La circulation est dense, mais moins qu’en Asie, les feux sont respectés et les piétons attendent sagement leur tour. Bon la conduite est quand même d’un style purement local.

La rue est un peu comme une galerie d’expositions permanentes. Elle offre des œuvres aux passants, des œuvres qui côtoient l’histoire par les monuments des hommes qui ont créés et façonnés ce pays.

La police est omniprésente, cela est-il bon signe ? A cette question les locaux m’expliquent que non, elle est en nombre suffisante et qu’elle fait bien son travail, même si l’on veut bien me dire que la corruption existe dans les rangs des forces de l’ordre. J’avoue que durant mon séjour notamment à Quepos, j’ai pris le temps de baragouiner avec les représentants de l’ordre, plutôt cool c’est vrai.

En douce, mais ils sont partout. Le risque est-il réel ?

Deux marchés sont à découvrir à San José, El Mercado central et El Mercado municipal des artisans. Ce n’est pas les couleurs de l’Asie, mais cela mérite largement le temps d’une visite.

La religion est très présente également, elle aide les riches à donner de l’espoir aux pauvres.

J’avais prévu la location d’une voiture, je ne sais pas si c’est une bonne idée, mais je change mon fusil d’épaule et je prends la décision de faire ces trois semaines en me déplaçant en bus à travers le pays. Certainement que des inconvénients je pense, mais je tente et je verrai bien, je suis seul, donc personne ne pourra se plaindre qu’il fait trop chaud, trop froid ou trop autre chose 🙂 .

Prendre le bus à 09h au terminal 7-10 et descendre vers Jacó.
Le terminal 7-10 à San José
Jacó, ville balnéaire.

Pour le moment, l’option du bus est plutôt bonne, bien moins cher certes mais pour les arrêts découvertes.. Voilou.. Et puis 2 km à pied avec le barda pour arriver à mon hébergement…. alors que le bus s’y arrêtait.. Quel idiot, on en parlera un mercredi.

Je reste deux nuits chez Tony. (Tony, désolé pour les clefs!! je suis reparti avec, elles sont chez moi en Charente maritime, tu viens les chercher quand tu veux !!)

Toutes mes amitées à Mario, mais aussi à notre artiste sculpteur sur bois!!

J’en profite pour faire une randonnée au pifomètre. Erreur, Grosse erreur!!. Heureusement que j’étais seul dans cette galère. Prévu 9km, total 22 km, perdu, la jungle, dénivelé ou tes coudes touchent tes genoux, 36 ° de température, des bestioles d’une couleur étonnante. Retour en suivant le cours d’un ruisseau (je me dit qu’il doit bien arriver quelque part). Journée éreintante, mais au final plus de peur que de mal, je suis sur les genoux!!!.

Aujourd’hui, départ pour Quepos. Quepos qui sera mon point SUD pour ce voyage (de là, je visiterai les alentours (enfin, je pense).

J’aime beaucoup cet endroit à la croisée des chemins.

A Quepos, je vais résider à Normada’s Digital, super bien placé, un couple très gentil me reçoit, il s’agit de Jorge et Pamela.

Aujourd’hui, randonnée dans les environs, pas de plan, pas de projet, j’ai le temps. Finalement c’est cool, environ 15km avec les dénivelés locaux caractéristiques. Un régal pour les yeux. J’y ai vu des iguanes, des paresseux, j’ai raté mes photos pour cette bestiole, pourtant on ne peut pas dire qu’elle soit rapide.

Quand je vous disais que mes hôtes étaient au top, invitation à passer et partager du temps et des repas avec leurs proches. Ils ont dû aimer ma tronche d’idiot. Je me suis régalé, et j’ai bien baragouiné. Bisous à Félix et beau papa et toute la Familia.

Aujourd’hui le, le… Je ne sais pas quel jour nous sommes.. Pas grave. Randonnée de 15 km, pas trop compliquée mais toujours cette chaleur et ces dénivelés. Je me dirige tranquillement vers le parc national Manuel-Antonio. Avec un arrêt buffet dans un drôle d’endroit, un avion dans un restaurant « El Avion » évidemment..

Je continue mon chemin et j’arrive dans un bel endroit mais très touristique. Le business des parkings et autres propositions à touristes battent leurs pleins . Je traverse tout cela avec un regard…ben non, finalement sans un regard.

Je reviens sur la randonnée vers le parc national de Manuel Antonio, il m’est arrivé un truc improbable.
Je marche, je regarde les attractions pour les touristes, tyrolienne, visites organisées, vol à voile en bateaux, bref des trucs qui j’avoue ne m’intéressent pas car nous avons la même chose au Touquet Paris plage 😉 .

En fait, j’ai juste envie très pressante, alors je m’enfonce dans la pampa, Je fais pipi….
Un truc bouge à deux mètres de moi… On peut dire qu’au sens propre, je me suis fait dessus … Si je ne m’étais pas arrêté pour ce besoin, purée, je marchais dessus…

Je n’ai pas demandé mon reste, juste ranger mon outillage et pris une photo (quand même) mais je crois qu’il a eu aussi peur que moi..

Aujourd’hui, je suis invité par mes amis à passer la journée avec eux. Ils viennent me chercher à mon logement, nous faisons quelques courses et nous repassons prendre le reste de la famille. Ensuite, route vers le lopin de terre familial. Cette parcelle entretenue est Longée par deux rivières ( dont La Savegre) c’est là qu’ils cultivent certains de leurs fruits et aromates comme par exemple la banane plantain, la goyave, la coco, la citronnelle, la menthe, les papayes, les fruits de la passion…. Une cabane est en construction, c’est la future maison du beau-père, nous allons nous baigner en compagnie de leurs chiens et ensuite nous mangeons. Là encore, je me suis régalé de la Pinta, poulet et tout le reste. Nous passons ensuite vers Matapalo, une superbe plage sans touristes, que des locaux. Les touristes eux sont là où on les a laissé hier, vers Manuel Antonio.

Je vais quitter cette région et ces personnes qui m’ont accueilli avec une certaines nostalgie, mais je décide de partir vers Monteverde, le soleil et la plage j’en peu plus. J’ai trouvé un endroit « Vista Verde Lodge » qui m’a l’air très sympa. On verra bien!

Après un périple de quelques heures dont une pose bien mérité avec mon nouvel ami Eulogio, une arrivée à Vista Verde Lodge, je suis super agréablement surpris, j’adore. En fait c’est tout ce que j’aime, le calme, la montagne, une température agréable et en plus…. Quelle vue sur le volcan Arenal et ses alentours.

Bon, passage obligé par un parc à touriste, mais je souhaitais en voir au moins un, ne serait ce pour voir la jungle vue du dessus. l’idée est plutôt bonne, la construction de grande passerelles au dessus de la des arbres permet de voir l’étendu de cette immense foret tropicale, même si je trouve que 40$ pour cela ça reste cher, notamment si vous êtes en famille.

Eulogio, merci pour ton accueil, merci pour le temps que tu m’as accordé pour me faire découvrir la région de ton cœur, merci de m’avoir intégré à la famille, me m’avoir fait connaitre José et son environnement de la Finca Lluvias de Gloria ton frère (joyeux anniversaire !!) et la mama, la merveilleuse mama, avec du caractère 🙂 , une cuisinière d’exception, qui m’a gâté durant ton séjour chez ton père à la frontière du Nicaragua (Santa Cécilia, je crois)..

C’est l’heure du départ, j’ai les boules, bref, cette année c’est un voyage un peu spécial au niveau des émotions. Je reviens avec l’espoir de recevoir mes amis du Costa-Rica en France et leur offrir des souvenirs comme eux ils m’ont laissé. Il me tarde d’avoir le temps de préparer leur voyage dans notre belle France, cette France qui fait rêver toutes les personnes que je rencontre à travers le monde.

Et voilà le retour au point de départ à l’aéroport de San José., vivement le prochain voyage.

Sur les traces de l’abbé saunière

Peut être connaissez vous l’histoire, la formidable histoire ou plutôt la mystérieuse histoire de l’abbé Saunière. Digne du « da vinci code » les mystères et le fantasme qui entourent sa vie font encore rêver de nos jours. Prenez le temps de lire un bon livre retraçant l’épopée de ce curé de campagne des année 1900 au milieu de cette ancienne province wisigothe et de sa richesse aussi soudaine que mystérieuse .

https://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9renger_Sauni%C3%A8re

Pour accompagner la visite de Rennes le Château, une petite randonnée de 13 km environ dans les hauteurs de Arques. Ce pays des Corbières et des Cathares nous offre à chaque fois de nouvelles perspectives de découvertes.

Le repos du soir se fera dans le village voisin de Rennes le Château, Rennes les Bains. Là encore, mais bien plus tôt en 1709, un autre curé, le curé Antoine Delmas fait la découverte de nombreuses monnaies du moyen age et d’objets divers, datant du règne des Valois. C’est ce que l’on appel les curés à tête chercheuse !!

Aussi extraordinaire qu’hallucinogène il y a dans cette contrée la présence particulièrement élevée de « zozotériques »… Rappelez vous la fin du monde le 21 décembre 2012, nous devions tous mourir. Tous, sauf ceux qui parviendraient à rejoindre le pic de Bugarach. Cette montagne réputée accueillir des extraterrestres représentait le seul salut des Terriens, l’unique lieu épargné par cette Apocalypse annoncée par le calendrier maya…(lien ci dessous). Croyez moi, il ne sont pas tous parti et comme l’olivier et la vigne, ils font maintenant parti du patrimoine local qu’il faut sauvegarder 🙂

https://www.liberation.fr/france/2016/08/26/a-bugarach-on-attire-les-zozoteriques_1474880/

Régalez vous, bougez !!

Randonnées dans Avignon et Arles

Pour ce week end et toujours en attendant la possibilité de prendre l’avion et de voyager à nouveau, je me fais plaisir en faisant une re-découverte de la ville d’Avignon. Ce petit dépaysement me fera parcourir une vingtaine de Km dans la Ville d’Avignon, une descente du Rhône en bateau jusque Arles.

L’incontournable Palais des Papes

Le Palais des Papes, bien sûr cet incontournable édifice accompagné de ces jardins. Jardins agréables et chargés d’histoire.

Il y a longtemps que je n’y avait pas mis les pieds et mon regard à changé, la ville me semble plus jolie, plus propre. Un point me semble étonnant, mais c’est le tram qui a me semble t-il embelli et mis en valeur les fortifications… disparu les parkings sombres et boueux le long de ces magnifiques remparts, classés Patrimoine Mondial de l’UNESCO, qui ceinturent la vieille ville. Il faut juste savoir qu’ils ont une longueur de 4,3 km, ils furent commencés dès 1355 sous le pontificat d’Innocent VI afin de repousser les assauts des Grandes Compagnies, et achevés en 1370 avec Urbain V.. bref..Photos

Déambuler dans ces rues, marcher sur les pavés, regarder les pierres, les murs, les constructions. Se rendre compte des traces laissées par les anciens métiers parfois disparus. Croiser, des jeunes artistes, croiser parfois des moins jeunes aussi (Valérie Lemoine au restaurant par exemple), bref, cette ville très cosmopolite, très animée m’a fait grand plaisir .

Alors là, maintenant, comme il me plait de le faire lorsque l’enjeu en vaut réellement la peine… Pas de photos pour ce coup de cœur que je vous invite à découvrir lors de votre passage dans cette ville: La cuisine du Dimanche ,31 Rue de la Bonneterie, 84000 Avignon.

http://www.lacuisinedudimanche.fr/

laissez vous surprendre pas ce menue:

« Le lâcher prise »

Le jeune Chef de Cuisine Romain Baqué est passé par les cuisines de grands Chefs français étoilés comme Alain Ducasse, Anne Sophie Pic ou encore Marc Veyrat. la Cuisine du Dimanche apporte une touche d’exotisme qui me rappelle certains voyages tout en gardant les valeurs de la gastronomie française et le respect des produits du terroir. Ce jeune couple des restaurateur va vous régaler, ça je le promets, attention, le nombre de couverts est limité et la réservation est nécessaire. par ailleurs attention, les dalles de pierres de sol sont glissantes en cas de pluie, 😉

Pour changer un peu les habitudes, glisser sur l’eau, prendre le large et laisser à quai les personnes qui font le choix de ne pas te suivent. Profiter du soleil, des belles rencontres et des restaurants ….

Enfin, dans ce dernier paragraphe, juste quelques photos de la ville d’Arles, comme toutes nos villes de France, elle est pleine d’histoire laissées dans la pierres.

Petites balades du week end Lacaune-Albi-Cordes sur Ciel

Pour changer un peu, un week end balades et une première halte à Lacaune. Lacaune, petite ville méconnue qui pourtant à marqué l’histoire, voici un extrait du contenu de Wikipedia sur cette ville. « À partir de janvier 1942 par décision du préfet de Toulouse, Lacaune devient centre d’assignation à résidence « des individus dont les agissements, l’attitude, la nationalité ou la confession constituent des facteurs de mécontentement ou de malaise dans la population ». Jusqu’en 1944, 650 juifs y seront assignés ».

« Le 26 août 1942 s’y déroule une rafle menée par des groupes mobiles de réserve (troupes française de Vichy), qui provoque une onde de choc parmi la population lacaunaise et des environs, encore pétrie de l’histoire du protestantisme. Cette rafle sera le déclencheur de l’aide aux juifs, y compris par les gendarmes locaux. Le souvenir de cette période sera perpétué en 1999 par l’édification d’un Mémorial de la déportation des juifs ».

De nombreux lacaunais seront reconnus « Justes parmi les Nations », en mars 1944, le Corps Franc de la Montagne Noire (CFMN) est créé. Le 22 avril, il est attaqué par les troupes allemandes à la Jasse-de-Martinou

Bref, mais moi j’avoue j’y vais car l’activité économique principale est centrée sur la charcuterie et les salaisons, il y a un abattoir sur place. Il y existe également un élevage de brebis, Lacaune ayant donné son nom à une race de brebis (ça te la coupe hein!!) riches en lait servant notamment à l’élaboration du fromage de Roquefort et à la tomme de brebis Mont-Lacaune.

Ce soir je me pose pour une pause à https://www.hotelfusies.fr/ et repas sur place avant de continuer le week end. (cc Jess 😉 )

Ce soir ce sera Albi, là pour le coup tout le monde connait cette ville qui se situe sur le Tarn, encore un beau département à visiter. Cette halte ici n’est pas due au hasard (sais tu ce qu’est le pur hasard?)… j’y suis déjà venu il y à bien longtemps et je souhaitais me restaurer dans ma cantine au Lou Sicret : https://fr-fr.facebook.com/pages/category/French-Restaurant/Lou-Sicret-102057126519296/ et pour le sommeil, mon choix se porte sur https://www.hotelchiffre.com/ N’oubliez pas, on n’a pas qu’une vie, c’est faux, nous en avons plusieurs !! mais par contre c’est certain….on a qu’une mort!! à la tienne!

Enfin, cerise sur le gâteau, Cordes sur Ciel, l’un des plus beaux village de France. Il est vrai que cette région ne manque pas de jolis villages; c’est (comme un peu partout en France) une région à visiter, vraiment!!

Ce soir http://aurifat.eu/fr/home-fr/ après une superbe soirée chez la Planche de Bacchus : http://www.laplanchedebacchus.com/